Menu

Comment apprendre efficacement ?

28 avril 2021

Quand il s’agit d’apprendre ou de travailler, le cerveau ne coopère pas toujours. Vous commencez et sans vous en rendre compte, vous voilà à faire tout à fait autre chose ! On le sait aujourd’hui, il y a un coût à revenir dans son travail (task switching cost). Le multi-tâche demande un effort supplémentaire : celui de reprendre son travail où il était resté, de reprendre le fil de sa pensée. C’est une fatigue mentale. Or, la capacité à rester concentré sur une tâche est directement liée à sa bonne réalisation. C’est donc un enjeu majeur pour mener un travail ou un apprentissage efficace. Bien sur, il y a des activités qui sont officiellement incompatibles : cuisiner et nager, travailler et garder les enfants (!) . Mais d’autres activités sont tellement ancrées dans notre quotidien qu’on ne les perçoit pas comme étant des activités incompatibles : regarder son téléphone, répondre à une discussion sur Slack, ouvrir un email, répondre au téléphone…. Toutes ces activités s’immiscent dans votre temps de travail sans vous en rendre compte et contribuent à anéantir vos efforts. La méthode Pomodoro est une façon de travailler qui nous aide à être en contrôle de notre temps pour atteindre nos objectifs : des moments de concentrations intenses sans aucune distraction, mais pendant un temps limité, répétés plusieurs fois dans la journée. Comment mettre cette méthode en place ?

Je mesure mon temps

La méthode Pomodoro repose sur un temps de travail chronométré. Vous savez que vous allez travailler pendant un temps défini et puis souffler ! C’est la force de cette méthode : on se focalise uniquement sur la tâche à accomplir pendant un temps court. Toute notre concentration est mobilisée et puis on récupère. La méthode Pomodoro suggère des séances de 25 minutes espacées de pauses de 5 minutes. Là-dessus, je vous suggère de déterminer ce qui fonctionne le mieux pour vous. Je fixe le chronomètre plutôt à 45 minutes avec des pauses de 10 minutes.

Je me mets en mode avion

Le mode avion est votre meilleur ami. Au démarrage d’une séance Pomodoro, éloignez votre téléphone ou mettez-le sans négociation en mode avion. Le téléphone est tellement devenu l’élément à maîtriser que vous pouvez même enfermer votre téléphone pendant un temps donné !

Si vous pensez être plus fort que le téléphone et êtes absolument certain de ne pas le consulter, alors soit ! Mais attention, une entorse à la séance de travail, et votre séance Pomodoro n’est plus valide. Ce qui définit une séance Pomodoro c’est son indivisibilité.

Je n’ouvre que les pages nécessaires

Posez-vous la question : de toutes les pages ouvertes dans mon navigateur, lesquelles sont réellement nécessaires à la réalisation de ma tâche ? Bien souvent, on laisse la messagerie ouverte (au cas où), gmail ou slack: même combat, on les consultera plus tard !

Je tracke mes performances

On ne peut améliorer que ce qu’on peut mesurer. C’est pourquoi je vous encourage vivement à comptabiliser le nombre de séances Pomodoro accomplies dans la journée et à les répertorier dans un fichier. De cette manière, vous saurez exactement combien d »heures réelles vous avez consacrées pleinement au projet qui vous tient tant à coeur. Il existe de nombreux modèles gratuits de feuille de suivi sur internet.

Dîtes-moi si vous avez mis en place cette technique et si cela vous a été utile !

Catégories : discussions